Truites et Saumons en Irlande

Suir valley fishery

jeanlouptrautner@gmail.com - 00 353 52 61 32497 - 00 353 86 817 60 55

 

Pendant les mois d'été, la grande majorité des chasseurs français ont remisé leurs fusils jusqu'au prochain automne et seuls les privilégiés capables de partir pour des safaris lointains et exotiques ont l'opportunité de pratiquer leur sport favori.
Cependant, il existe, à cette période creuse des possibilités de chasse peu onéreuses, pratiquées dans un cadre sauvage, dans des régions encore peu exploitées et qui présentent un challenge réel tant sur le plan difficulté du tir que sur le plan tactique de chasse.
La chasse de la palombe à l’affût dans le Comté du Tipperary en République d'Irlande est l'une de ces possibilités encore méconnues des chasseurs français et ceux qui l'ont essayé ont été étonnés de la qualité de cette forme de chasse.
La région du Sud de l'Irlande est traditionnellement le grenier de l'île et la vallée de la Suir avec ses terres alluviales riches et fertiles est une mosaïque de cultures céréalières (orge, blé, avoine) et de légumes (petits-pois, colza, choux) qui engraissent une population très importante de ramiers sédentaires. La qualité et l'abondance de cette nourriture variée et facile à glaner font que les couples de géniteurs ont souvent trois couvées durant la saison. Si l'on ajoute à cela l'arrivée saisonnière des ramiers migrateurs en provenance de Scandinavie et de Grande-Bretagne, il est facile d'entrevoir que cette surpopulation de colombins présente durant la période estivale une véritable nuisance pour les agriculteurs locaux.

Traditionnellement, en Irlande, la chasse à la palombe se fait à l'affût à l'aide d'appelants en plastique positionnés stratégiquement face au vent, relativement près les uns des autres, et dans la plupart des cas dans un endroit assez protégé. Le piège tendu, le chasseur se dissimule alors dans une cache construite à l'aide de filets de camouflage, branchages, bottes de paille et autres et attend patiemment le bon vouloir des oiseaux qui, très souvent, si les conditions sont favorables descendent sur les formes et si aucun mouvement suspect ne les alarme, ils se posent parmi les appelants. Les résultats dépendent alors de votre habileté, de la qualité de votre tir instinctif et aussi de votre patience bien évidemment.

La météo influence d'une façon importante le comportement des ramiers : les conditions idéales sont une journée venteuse (le vent faisant voler les oiseaux), nuageuse avec éclaircies, la pluie, la tempête ou bien le grand calme et la canicule sont très néfastes.

Les habitudes des oiseaux sont influencées par l’état de maturation des récoltes les oiseaux préférant aller au gagnage sur des chaumes récents, il est donc essentiel de collaborer étroitement avec les fermiers locaux afin d’être sur les endroits chauds au bon moment. Mes territoires sont grands, plus de 8.000 Ha, morcelés du type bocage et entourés de montagnes boisées où les pigeons vont se brancher le soir. Afin de fermer ces territoires, il est nécessaire d'avoir plusieurs fusils positionnés stratégiquement afin d'éviter que les vols de palombes n'aillent se poser hors de portée des chasseurs.
C'est pourquoi, idéalement, les groupes de plusieurs chasseurs réussissent toujours beaucoup mieux que le chasseur solitaire. Patience, discrétion, bons réflexes et un tir instinctif de qualité vous aideront à devenir un bon chasseur de pigeons à l'affût et pour les chasseurs de palombes du Sud-ouest, habitués à d'autres méthodes et techniques, chasser cet oiseau en Irlande sera une occasion de tirer l'un de leur gibier favori dans des conditions différentes mais néanmoins extrêmement sportives.

La Suir et ses poissons      -      La Chasse à la palombe      -      Articles de presses      -      Infos Pratiques      -      Tarifs et Réservation            Les News      -      Les galeries      -      Liens